Actualités


Septembre 2017

Dana de Kerglenn se classe ÉLITE lors de la grande semaine de Fontainebleau :

 

Dana de Kerglenn marche dans les traces de sa mère Shana de Kerglenn Championne des 7 ans en 2013 et de sa grand-mère Jumpy de Kreisker Championne des 7 ans en 2004.

Juillet 2017

Vent du Sud très performante avec son nouveau cavalier Mathieu Billot :

 

 

Achetée par le Haras Dick à Ronan Richard, cette fille de Crusador et d’une mère par Diamant de Semilly a débuté la compétition avec Mathieu Billot en février dernier : « nous avons été au CSI3* à Vilamoura (Portugal, ndla), il y avait quelques petits réglages à faire. » Le couple s’est rapidement formé puisqu’il terminait 3e de la 145 du CSI4* à Bourg-en-Bresse le 19 mai et 9e de la 150 du Longines Global Champions Tour à Cannes le 8 juin. A Lure, la jument a bouclé les deux tours du Grand Prix sans la moindre pénalité. « J’étais 2e à m’élancer dans le barrage, j’ai serré mes courbes mais sans trop prendre de risques. Elle est très rapide » indiquait le cavalier dont l’équipe, Ecurie Euro Mat- Hoover, est en tête du classement provisoire. L’année prochaine, la jument, déjà mère de quatre poulains par Mylord Carthago, partagera sa saison entre la reproduction, via le transfert d’embryon, et le sport. « A seulement huit ans, elle est sans-faute en Grand Prix 150. Je vais prendre mon temps cette année afin de courir les 160 l’an prochain. »

 

source :

http://www.leperon.fr/Sport/Saut-d-obstacles/Grand-National-de-Lure-Vent-du-Sud-souffle-sur-l-ecurie-Billot

 

 

 

Urcos de Kerglenn avec Patrice Delaveau !

Le haras des Coudrettes fait une nouvelle fois confiance à l'élevage de Kerglenn toujours dans sa génération des U et
à la souche de Jumpy de Kreisker mais cette fois pour équiper Patrice Delaveau. Après Unna de Kerglenn (Cap Kennedy),
c'est au tour du hongre de 9 ans Urcos de Kerglenn (Toulon)
de rejoindre le team HDC. Leur mère sont deux propres soeurs, toutes deux issues de l'internationale Jumpy de Kreisker (Quito de Baussy) par le champion du monde Diamant de Sémilly.
La mère d'Urcos, Quandice de Kerglenn aura permis à la jeune Laura Mathy de faire ses armes en Grand Prix. 

 

"C'est un cheval particulier"

Repéré par Bruno Rocuet à 3 ans avec Hubert Bourdy, il aura été formé par Régis Bouguennec avant de débuter sa carrière internationale avec Valentin Besnard. 

"C'est un cheval particulier. Ce n'est pas le plus facile à piloter mais c'est un génie de la barre. Il est intelligent mais pas toujours facile à gérer. Je suis vraiment heureux que le cheval reste en France et en plus qu'il puisse être monté par un ami.

C'est un cheval avec une histoire particulière car d'une part, il est arrivé chez nous à 3 ans pour nous quitter à 9 mais c'est surtout l'un des derniers chevaux que j'ai pu faire avec Hubert Bourdy et c'est l'un des derniers chevaux qu'il a conservé jusqu'à la fin de sa vie. 

Après évidemment, cela fait plaisir pour une petite écurie comme nous de voir autant de bons chevaux passés par chez nous comme Rockfeller de Pléville, Rafale de Kerglenn, Quechua d'Emmeraude, cela représente beaucoup de fierté et je pense qu' Urcos a les capacités d'évoluer dans le très grand sport." réagira Bruno Rocuet. 


Unna de Kerglenn, la nouvelle recrue de Kevin Staut !

Le Haras des Coudrettes vient d’acquérir la talentueuse Unna de Kerglenn. Agée de 7 ans et remarquée pour ses résultats prometteurs et son gros potentiel, la jument est destinée à rejoindre le piquet de Kevin Staut. Née en Bretagne, cette jument grise est le pure produit d’un savoir-faire familial, un condensé de ce qui se fait de mieux en matière d’élevage de chevaux de sport de haut niveau. Un bel accomplissement pour l’élevage de Kerglenn déjà reconnu pour la pertinence de ses choix et la qualité de ses produits.

 

Kevin Staut / HDC, l’excellence du CSO français

Est-il encore nécessaire de présenter Kevin Staut? Son palmarès parle pour lui : champion d’Europe en 2009, vice-champion du monde par équipe en 2010, n°1 mondial 2010-11 et vice-champion du monde par équipe aux derniers Jeux Equestres Mondiaux. Depuis 2011, Kevin Staut a rejoint la « team » de cavaliers du prestigieux Haras des Coudrettes (HDC) aux côtés desquels il défend ardemment les couleurs de son équipe et de sa nation. 

 

Unna de Kerglenn, graine de championne

Des propres mots de ses nouveaux propriétaires, Unna de Kerglenn « n’est pas sans rappeler une autre exceptionnelle jument grise ». Une référence élogieuse quand on connait la carrière exemplaire de Silvana*HDC, élue meilleure jument du monde en 2010 ! Unna a tout pour marcher dignement dans les pas de son illustre co-équipière. Elle tient ses aptitudes et son intelligence de la remarquable lignée dont elle est issue : fille de Kap Kennedy et de la regrettée Quenza de Kerglenn, elle a pour grands-parents Jumpy de Kreisker et Diamant.

Sous la selle de Ronan Richard, elle s’est illustrée en 2012 par un championnat des 4 ans qualifié « très bon » et a terminé 7ème du championnat de France des 5 ans en 2013, avant d’être confiée début 2015 à Gilbert Doerr. 

 

Eleveurs de pépites 

Des terres généreuses, une Mer d’Iroise omniprésente et des falaises de granit. C’est dans cette nature dominante que, depuis 30 ans, l’élevage de Kerglenn s’est discrètement fait une place. Fondé par la famille Richard, le Haras (qui abrite aussi une écurie de propriétaires) a toujours mené une quête d’excellence à travers une génétique poussée et une exigence de chaque instant.

L’histoire commence en 1984 et prend un tournant décisif
en 1999 avec l’acquisition de la fameuse Jumpy de Kreisker.

Dès lors, les Richard (de père en fils) vont faire naître, élever et monter des chevaux taillés pour la compétition. Jugez plutôt : Quandice de Kerglenn (championne de France des 5 ans en 2009), Rafale de Kerglenn (championne des 5 ans en 2010), Shana de Kerglenn (championne des 7 ans et élue 3ème meilleure poulinière en 2013).

Ce n’est donc pas un hasard si le Haras des Coudrettes et Kevin Staut se sont tournés vers l’élevage de Kerglenn pour conforter leurs espoirs de médailles. Notez qu’avant de partir fouler les pistes des plus grands concours internationaux, Unna a laissé à son éleveur une belle descendance : quatre femelles (trois Mylord Carthago et une Tinka’s Boy).

En attendant de les voir évoluer sur le circuit « jeunes chevaux », suivez dès à présent, une autre étoile montante issue de l’élevage : Vent du Sud Kerglenn (Shana de Kerglenn & Crusador).